Animé·Bienvenue·Cabinet de Curiosités·Seinen

L’Avis du corbeau sur L’animé Magical Girl Raising Project

SYNOPSIS – « L’histoire se passe dans un monde où un jeu en ligne nommé Magical Girl Raising Project offre des pouvoirs spéciaux dans le monde réel. Seulement, ces pouvoirs ne peuvent être obtenu qu’avec de la chance : en effet, seule une personne sur dix-mille peut espérer en avoir.

Un jour, Fav, la mascotte du jeu qui offre les pouvoirs, décide de réduire de moité les Magical Girls pour les faire passer de 16 à 8. Ainsi, le véritable but du jeu se dévoile et devient un jeu de survie impitoyable. Ces 16 Magical Girls vont devoir s’entretuer pour faire partie des 8 survivantes. »

La petite fiche de présentation

Titre : Mahō Shōjo Ikusei Keikaku (VO JAP) / Magical Girl Raising Project

Date : 2016

Réalisateur : Hashimoto Hiroyuki

Scénario  : Endou Asari

Musique : Iga Takuro

Durée : 12×24 minutes

Genre : Drame / Action / Fantasy / Magical girls / Psychologique / Thriller / Mystère

Note : ★ ★ ★ ★ / ★ ★ ★ ★ ★ Soit 16/20

Visionner : Crunchyroll

L’AVIS DU CORBEAU BAVARD

Magical Girl Raising Project est un animé qui reprend de base une histoire de Magical Girl Classique (ceci dit je ne le conseillerais pas pour n’importe qui, et encore moins si vous vous attachez facilement aux personnages ou que vous êtes de nature sensible).

A y réfléchir je pense que je le classerais dans un genre drama psychologique à la frontière de l’horreur, (beaucoup et moi même en ayant fait un lien ressemblant à une sorte de Battle Royale ou au très célèbre Puella Madoka Magica.)

A la différence avec ce dernier est qu’on a beaucoup de moment gore et inattendu et de malaise, sans y être préparé et sans que cela soit du gore pour du gore.

Il n’y a rien de gratuit car toutes ont leur manière de penser, de voir le monde avec des yeux d’enfants ou des yeux d’adultes, ce sont des personnages à part entière qui ont tous une vie plus ou moins joyeuse derrière les miracles de leurs « dons ».

–> C’est le point clé de cet animé, l’attache aux personnages, ressentir leurs vies mais aussi toutes les émotions et les faiblesses et les buts qu’ils ont.
Comme dit juste avant nous n’aurons donc pas que des petites filles mais donc des personnages d’horizon différent : donc des femmes, des jeunes filles, des enfants et des garçons (je précise que je ne décrirais pas combien il y en a et tout ça… à vous de voir pour constater)

Cela le rend donc extrêmement empathique malgré ce conglomérat de sang et barbarie, car sous cette course enchaînée à la Hunger Games pour déterminer qui survivra, il y a une certaine justice quand aux pouvoirs qui leurs sont attribués, chaque pouvoir étant la quintessence même de leur âme.

Aussi d’un côté on aura une anti-héroïne violente dans la vie (car se sentant faible et impuissante face au temps qui passe et la rendant donc encore plus aigrie) qui aura un pouvoir surpuissant « Amplification de toutes les armes » face à une jeune fille (notre héroïne un peu niaise sur les bords et plein d’espoir sur monde) qui aura un pouvoir reflétant son âme « pour sauver » et non « se protéger ou attaquer », ce qui fait que notre héroïne un peu cucul un peu plan plan va quand même se prendre de sacré baffe dans une compétition de survie et grandir en ayant un nouvel avis sur ce monde, et en voyant qu’elle perd les personnes auxquelles elle s’est attachée une à une dans cette « course contre la montre » (ya pas de temps mais c’est tout comme vu qu’elles sont en mode SURVIE)

Mais pourquoi 4 étoiles et pas 5 ?

Et bien déjà pour le côté hyper sexualisé qui m’exaspère dans les animés, même si on veut truquer leur âge je pars du principe qu’ils auraient pu faire un effort et en tenir compte en faisant physiquement des personnages qui diffèrent et non une HYPER SEXUALISATION constante…
Je trouve cela plus dérangeant que du sang et des règlements de compte car on trouve cela presque normal maintenant.

Point 2 Ca va trop vite! Je suis hypersensible (et par conséquent un peu masochiste) mais je trouve que tout va très vite et que l’on a pas assez de temps pour s’attacher à certain personnage, je trouve cela dommage…
Car toutes ont des profils intéressant notamment « les méchantes » qui bah garde leur étiquette de vilaine pas belle alors que ce sont potentiellement avec le duo Ripple et Top Speed, ainsi que Hardgore Alice les personnages qui méritaient le plus d’attention.
Je pense que du coup c’est la spectatrice en moi qui aurait voulu en avoir plus car il m’a plu.

–> Ruler en a t’elle rien à faire des autres ou au contraire a t’elle besoin de ressentir un pouvoir pour pouvoir avoir la sensation que son monde ne s’écroule pas?

–> Calamity Mary n’est-elle juste une femme alcoolique, sans scrupule qui veut cogner pour cogner ? Je ne pense pas vu qu’elle demande à son mari et sa fille de se barrer car elle a conscience du mal qu’elle peut faire, et à de maintes reprises elles s’enfuient en étant magical girl –> pourquoi? parce qu’elle a peur de tout y compris d’elle même non?

–> et je pourrais continuer mais bon je pense que ce sont des caprices de visionneuses d’animé, parce que justement j’aime l’histoire et je préférerais le format 24 pour les garder plus longtemps avec moi et suivre leur progression que 12 où c’est violent ^^’

–> A cause de cela la violence nous touche moins et dérange moins, alors que c’est le but je pense de cet animé, cela en devient pour certains une scène juste macabre.

Ceci dit je le recommande car il est assez singulier dans son thème et laisse pas mal de suspens, même avec ses points négatifs, l’histoire n’en reste pas moi intéressante avec des moments touchants, il y a une fin et une résolution qui se suffit à elle même, si il n’y a pas de saison 2…
Enfin on passe un bon moment les compositions musicales sont bien trouvé vu que l’opening ne permet pas de savoir que cela va être un massacre géant.

Et de nombreux thème comme la maternité, la maltraitance, l’inceste, les troubles neurologiques sont abordés…

Si vous voulez un seinen court, foncez il est quand même à voir!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *